Do it yourself

21/05/2018

La cosmétique n’a pas échappé à la tendance au « do it yourself ». En témoigne le nombre d’adeptes croissant de la fabrication des produits de beauté « maison ». Leurs motivations ? Une envie de naturel, le plaisir de faire soi-même, une méfiance vis-à-vis des produits industriels, mais aussi une économie. Même si cette activité est accessible à tous, elle nécessite de suivre un certain nombre de règles.

 

 

 

Des produits plus naturels et sur-mesure

L’un des arguments les plus souvent invoqué par les adeptes des cosmétiques maison est celui de s’assurer d’avoir des produits naturels.

En effet, concocter ses propres crèmes et son maquillage avec des ingrédients minutieusement sélectionnés permet de s’assurer de leur composition. Un moyen d’éviter les méfaits de certains composants chimiques de cosmétiques achetés dans le commerce, comme les huiles minérales, les parabens ou encore les sels d’aluminium. 

 

Outre l’aspect naturel, fabriquer ses produits de beauté permet également de s’assurer de répondre aux exigences de chacun. Dans le commerce, rares sont les produits qui répondent à la fois aux besoins spécifiques de notre peau, à nos goûts et à notre porte-monnaie.

 

Une formule économique

Contrairement à ce que l’on pourrait penser au premier abord, fabriquer ses propres cosmétiques n’est pas très coûteux. Au contraire, la formule est même économique. S’il faut dans un premier temps investir dans l’achat de matériel comme les bols, les pots, les flacons, les mini-fouets, mais aussi de matières premières comme les crèmes neutres, les huiles végétales ou les conservateurs naturels, le tout est vite amorti. Ce d’autant plus que certains composants, comme le miel, le sucre ou certains légumes et fruits, se trouvent déjà très souvent dans nos armoires.

 

Quelques règles à suivre

Même si fabriquer ses propres cosmétiques est à la fois accessible à tous et ludique, il est tout de même important de suivre un certain nombre de règles d’hygiène et de sécurité.

L’idéal est de commencer par concocter des recettes simples avec peu d’ingrédients et d’évoluer au fur et à mesure de nos tests.

 

Concernant le choix des produits de base, il est nécessaire d’être vigilants sur leur qualité et de bien s’assurer de leur traçabilité. Cela est valable tant pour les produits comestibles qui se trouvent dans nos armoires que pour les huiles ou les argiles, notamment.

 

Le respect de certaines règles d’hygiène est un élément clef afin d’éviter tout risque de contamination et d’effet indésirable : il est impératif de se laver les mains et de désinfecter tous ses ustensiles ainsi que son plan de travail avant de commencer (10 min à l’eau bouillante pour l’inox et le verre, puis les essuyer avec un linge propre et sec).

 

Sachant que les cosmétiques fait maison ne contiennent pas de conservateur, assurez-vous de respecter certains conseils. Afin de ne pas avoir à conserver trop longtemps vos produits, prévoyez des petites quantités. Les préparations qui contiennent de l’eau ou du lait devront être utilisées dans la semaine. Les autres peuvent se garder plus longtemps, en fonction de la durée de conservation des huiles utilisées, notamment.

 

Créez votre gommage pour le corps au miel, huile d’olive et sel

Découvrez une recette de gommage pour le corps naturelle, simple à réaliser, pour une peau lisse et satinée.

 

Ingrédients

3 cuillères à soupe d'huile d'olive

1 cuillère à soupe de miel

4 cuillères à soupe sel marin fin

2 gouttes d'huile essentielle de fleur d'oranger (optionnel)

 

Préparation

Mélangez les ingrédients dans un bol en verre propre.

 

 

Application

Appliquer une à deux fois par semaine sur tout le corps en faisant des cercles avec votre main.

Il est conseillé de conserver ce gommage deux semaines au maximum.

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload