Comment maquiller une peau noire ou métisse ?

18/06/2018

 

 

Blanche ou noire, chaque peau réclame des soins particuliers. Les peaux foncées, grâce à la mélanine, sont moins sujettes à l’apparition des signes de l’âge et ont donc moins de ridules à masquer avec le maquillage. Cependant, elles sont plus sensibles à la désyhdratation et peuvent connaître des problèmes de brillance ou de pigmentation.

Découvrez nos conseils pour un maquillage adapté.

 

 

 

 

 

 

Les spécificités des peaux noires et métisses

Grâce à la mélanine, les peaux noires ou métisses sont naturellement toniques, élastiques et vieillissent moins vite que les peaux blanches. Cependant, elles sont aussi très sensibles et facilement sujettes aux allergies, notamment cosmétiques. Les peaux noires et métisses ne sont pas non plus épargnées par les taches pigmentaires. En effet, un bouton ou une simple égratignure se traduit bien souvent par une tâche pigmentée qui peut mettre des semaines, voire des mois ou des années à s’estomper.

 

Autre spécificité des peaux noires ou métisses : la peau du visage est souvent mixte voire grasse tandis que la peau du corps est plutôt sèche.

Elles ont besoin donc de soins spécifiques, comme les masques purifiants, les soins anti-imperfections ou les gommages doux.

 

Comment obtenir un teint parfait ?

Le travail du teint mérite une attention particulière car il est à la source d’un maquillage réussi. Plusieurs étapes sont à suivre.

 

Après avoir nettoyé et hydraté sa peau, la première étape conseillée est d’appliquer une base de teint matifiante particulièrement sur la zone T du visage qui a tendance à briller : le front, le nez et le menton. Cela va permettre de lisser la peau et limiter sa brillance pour mieux fixer le maquillage.

 

Pour camoufler les cernes et illuminer le regard, il est important d’utiliser un anticerne. Plus une peau est mate, plus il est conseillé de se tourner vers des teintes orangé ou abricot afin d’éviter un effet « teint gris ».

 

Pour un teint naturel, il est primordial de bien choisir son fond de teint ! Pour une peau à tendance sèche et déshydratée avec peu d’imperfections, opter pour un fond de teint fluide. Pour une peau plutôt mixte ou grasse avec une tendance aux imperfections, favoriser les fonds de teint matifiant puisqu’ils vont absorber l’excès de sébum et gommer les défauts sans assécher la peau.

 

Choisir la couleur de fond de teint adaptée à sa carnation est également primordiale. En effet, il existe près de 39 tonalités différentes parmi les peaux noires, contre une petite dizaine chez les peaux blanches. Pour trouver votre teinte, l’idéal est de faire un test sur l'os maxillaire afin

de choisir la couleur la plus proche de votre peau. Une fois le fond de teint posé sur le visage, il s’agit d’ajouter un peu de poudre libre au pinceau pour fixer le maquillage peau noire. 

 

Côté blush, par contre, il n’y a pas de limite. Pour un effet plus bronzé, utiliser des rouges très foncés, pour un effet plus frais, miser sur les couleurs vives. Votre choix doit dépendre du reste de votre maquillage. En effet, votre peau noire vous permet de vous maquiller, soit avec des couleurs flashy, soit avec des couleurs sombres. 

 

 

Le regard : tout est permis

Les peaux foncées peuvent se permettre de nombreuses couleurs. Ainsi, le choix des fards à paupières est large. Pour un effet naturel, il est conseillé de miser sur les couleurs chaudes avec une pointe de doré. Pour l’option flashy, gaie et idéale en journée, les couleurs les plus adaptées aux peaux foncées sont le jaune canari, le bleu électrique ou encore toutes les nuances de vert. Pour l’option sombre, glamour et idéale en soirée, s’orienter vers du prune, du bordeaux ou tout simplement du noir. La seule couleur qu’il est conseillé d’éviter est le brun, car il assombrit le regard.

De plus, tous les mascaras sont autorisés. Alors que le transparent et le marron donneront un résultat naturel, le noir intensifiera le regard et les couleurs l’illumineront.

 

Bien souvent, les sourcils des filles à la peau foncée sont peu fournis. Il faut donc souvent les redessiner à l’aide d’un crayon à sourcil brun pour les densifier. A ce sujet, il vaut mieux éviter le trait sur la longueur et opter pour les petits coups de crayon que l’on étale légèrement au doigt en suivant le tracé du sourcil.

 

Des lèvres nudes ou flashy

Au même titre que pour les yeux, toutes les extravagances de couleur sont autorisées.

Il est conseillé de commencer par hydrater ses lèvres avec un baume riche en actifs gras (olive, argan, beurre de karité).

 

Les femmes à la peau noire ou métisse ont souvent des lèvres foncées, avec la lèvre supérieure naturellement plus sombre.

Ainsi, pour éviter les contrastes de couleurs il faut veiller à équilibrer le teint des lèvres au crayon avant d’apposer son rouge à lèvre

Rouge, orangé, brique, rose, fushia, toutes les couleurs de rouges à lèvres vont aux peaux noires et métisses. Il suffit donc de les choisir selon son humeur du jour, en suivant tout de même une règle. Miser soit sur les lèvres, soit sur les yeux, mais éviter de charger ces deux parties du visage.

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload